Toxicomanies

C’est plus fort

que soi

Les toxicomanies s’installent sans même que l’on en prenne conscience : quels que soient les produits, alcools, toxiques, drogues…

Elles peuvent aussi être des addictions, des conduites compulsives, achats, nourriture, pornographie, conduites à risque, jeu, flash adrénaline… il n’est pas rare qu’addiction et toxicomanie se conjuguent dans une perte de distance et de sens critique, elles deviennent aliénantes avec la perception paradoxale qu’elles soulagent et font aussi du bien.

Ces conduites sont une façon de se priver de soi, de ses proches, de ses rêves et projets, d’effacer son passé, de figer sa pensée, de se couper de la vie sociale jusqu’à l’isolement : on donne le change pour les banaliser ou les dénier « je n’en suis pas là, j’arrête quand je veux »

Ces conduites ne s’installent jamais sans raisons : il sera question d’une compréhension préalable des failles qu’elles colmatent

Si cette page est ouverte, c’est un premier pas pour en parler, les reconnaître, ouvrir une porte, poser un JE pour décider de s’en affranchir et choisir de vivre.

Voir la page –Plus loin– pour un travail en groupes constitués sur la question de l’Alcool

DU Etude des toxicomanies Université Lyon I
© 2018| Françoise Simonnet-Bisson Mentions légales